Comment devenir pilote automobile professionnel ?
Source : shutterstock.com

Le pilote automobile est un professionnel qui participe à des courses de voiture. Il opère lors d’un rallye ou d’une course grand tourisme (GT). Ce spécialiste conduit divers véhicules et est amené à évoluer sur une multitude de pistes. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour devenir pilote automobile professionnel.

Qu’est-ce que le métier de pilote de course ?

Le pilote automobile est un sportif de haut niveau. Il a suivi un entraînement très exigeant durant de nombreuses années. Grâce à cette expérience, il a acquis une technique de conduite irréprochable.

Cette carrière se prépare dès le plus jeune âge. Les personnes qui souhaitent devenir pilote automobile commencent à s’exercer en conduisant un karting. Leur objectif est d’être les meilleures afin de remporter les courses de F1, rallye ou autre.

Pour réussir dans ce métier, il vous faut de solides connaissances et des compétences sportives. Par ailleurs, sachez que le métier de pilote automobile professionnel réclame un budget important. C’est la raison pour laquelle la plupart des pilotes automobiles sont soutenus par un réseau professionnel. Celui-ci prend en charge les frais divers nécessaires aux pilotes et l’entretien de leurs véhicules.

Qu’est-ce que le métier de pilote de course ?
Source : classic topcar / Shutterstock.com

Améliorer ses compétences en pilotage

Vous possédez déjà des connaissances en matière de conduite sur circuit ? Pour devenir pilote automobile professionnel, il vous faut les améliorer. La meilleure solution est de suivre un stage de perfectionnement en conduite. 

Vous pourriez par exemple suivre un stage de pilotage en Porsche pour exceller dans la conduite d’un véhicule sportif. Vous apprendrez également à gérer la vitesse de votre voiture et à réduire les risques d’accident sur les circuits.

Lors du stage, un expert vous enseignera comment anticiper grâce à la technique de la projection du regard. Cette technique entraîne votre cerveau à appréhender le circuit d’un seul coup d’œil pour mieux vous repérer. Vous serez aussi formé sur l’amélioration de la trajectoire de pilotage. Cela vous aidera à mieux diriger votre véhicule à grande vitesse.

Enfin, vous apprendrez la technique du talon-pointe. Cette dernière vous permettra de mettre à profit vos pieds lors de la conduite. Ainsi, vous saurez comment utiliser la pointe de votre pied ou talon pour freiner ou accélérer au moment opportun.

La formation pour devenir pilote de course

La formation pour devenir pilote automobile professionnel peut débuter après la classe de 3ème. À 16 ans, les adolescents peuvent découvrir le pilotage en participant à des courses sur circuit. Néanmoins, ils ont besoin du permis de conduire pour concourir dans ces disciplines.

Il faut savoir qu’il n’existe pas de formations spécifiques pour devenir pilote automobile. Toutefois, certains centres spécialisés fournissent l’apprentissage nécessaire pour ce métier. Le cursus le plus réputé est celui proposé par la Fédération Française de Sport Automobile (FFSA). Depuis 1993, la FFAS Academy forme des professionnels de la course. À noter que les frais s’élèvent à 80 000 euros. Les apprenants ont donc besoin de sponsors pour financer leurs études de conduite.

Depuis 2008, il est également possible de s’inscrire à la GT Academy. Cet établissement a été fondé par Sony Interactive Entertainment Europe et Polyphony Digital Inc. En collaboration avec Nissan Europe, il attire les plus grands joueurs de Gran Turismo. Ces derniers acquièrent alors une expérience réelle de la conduite. Une fois leurs études terminées, ils deviennent de véritables pilotes automobile professionnels.

Qu’est-ce que le métier de pilote de course ?
Source : shutterstock.com

Les compétences désirées pour devenir un bon pilote automobile

Pour devenir pilote automobile professionnel, vous devez posséderune licence de la FFSA et des compétences spécifiques. Ainsi, un pilote de course doit maîtriser les techniques de pilotage. L’appel contre-appel, le freinage du pied gauche ou encore le double débrayage ne doivent pas avoir de secret pour lui.

Un pilote automobile doit aussi avoir des connaissances en mécanique. En effet, il peut être amené à réaliser des réglages sur son véhicule en l’absence d’un mécanicien. D’ailleurs, les professionnels de haut niveau sont fortement encouragés à se former en mécanique automobile.

Un pilote automobile professionnel se doit de posséder une grande résistance physique pour supporter le stress et les conditions de conduite sur circuit. Enfin, le pilote doit avoir un grand sens du relationnel pour collaborer avec son équipe lors des courses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici