Encore appelé pot catalytique, il est important de savoir que le catalyseur n’est pas indispensable au bon fonctionnement de votre véhicule mais il sert à rendre ce dernier moins polluant.  En effet, c’est un mécanisme de lutte contre la pollution qui s’avère très important et dont le but est de diminuer l’émission des gaz d’échappement polluant. Il est situé à la fin de la ligne d’échappement et joue un rôle très important dans la protection de la nature contre les gaz polluants. Cela a rendu sa présence obligatoire aussi bien au niveau des voitures à moteur essence que de celles à moteur diesel depuis la norme EURO 1 de 1993.

Nous vous invitons à découvrir,  à travers cet article, l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le catalyseur.

Qu’est-ce que le catalyseur et à quoi sert-il ?

 Il est important de notifier que lorsqu’on parle de catalyseur d’échappement au niveau d’un véhicule, l’on fait référence à un maillon important du mécanisme d’échappement et qui est indispensable dans le processus de dépollution du moteur. Il ne faut, cependant, pas confondre le pot catalytique avec le pot d’échappement. Ayant un poids pouvant atteindre la dizaine de kilos, le catalyseur est composé d’un noyau appelé nid d’abeille fabriqué à base de matières comme la céramique, le rhodium ou le platine.  Il est également constitué d’un recouvrement sous forme de coque d’acier inoxydable et est généralement placé à proximité du moteur.

Par ailleurs, le rôle principal du catalyseur est de réduire la pollution atmosphérique en diminuant et en transformant les gaz d’échappement polluants en des gaz à caractère inoffensif. La surface catalytique permet, en effet, de transformer la quasi-totalité des gaz d’échappement de par sa taille assez grande. Elle favorise donc la réduction de la pollution de l’air due aux gaz offensifs produits par le moteur des véhicules.

Comment fonctionne le catalyseur ?

Pour comprendre le système de fonctionnement du catalyseur, il faut savoir qu’il contient généralement trois métaux précieux qui constituent les éléments catalyseurs.

Lorsque le moteur chauffe et atteint une température de 400°, des réactions chimiques ont lieu entre ces éléments favorisant ainsi le mécanisme de catalyse et de transformation des gaz d’échappement en gaz sans danger pour l’environnement. Il faut noter que ces réactions chimiques différent selon le type de pots catalytiques qu’il s’agisse d’un moteur à essence ou d’un moteur diesel.

Le pot catalytique dans une voiture à essence

Lorsque votre voiture est dotée d’un moteur à essence, le catalyseur est constitué de trois voies. Lors de la catalyse, trois réactions simultanées sont ainsi déclenchées :

  • Une première réaction chimique réduisant les oxydes d’azote en dioxyde de carbone et en diazote ;
  • Une seconde réaction qui permet l’oxydation et la transformation des monoxydes de carbone en dioxyde de carbone ;
  • Une ultime réaction chimique qui consiste à l’oxydation des hydrocarbures imbrûlés en eau et en dioxyde de carbone.

Le pot catalytique dans une voiture diesel

Contrairement au pot catalytique à essence, le catalyseur des véhicules à moteur diesel dispose de deux voies. Il se produit donc deux, réactions chimique lorsque le pot catalytique est chauffé à une certaine température.

La première réaction favorise la transformation du monoxyde de carbone et des hydrocarbures imbrûlés en dioxyde de carbone et en eau. La deuxième réaction permet de réduire la quantité de particules émise par le carburant diesel.

Il faut toutefois rappeler que le pot catalytique à diesel est généralement associé à un filtre à particules en ce sens qu’il n’élimine qu’une partie de la masse de particules émises.

Quand changer de pot catalytique ?

Il est important de savoir que la durée de vie du catalyseur de votre véhicule est inférieure à celle du véhicule elle-même. Il faut donc penser à la changer une fois qu’elle est hors d’usage en suivant les astuces et conseils pour une voiture lors de l’achat.

En effet, en tenant compte de votre manière de conduire, le pot catalytique devient défectueux lorsque votre kilométrage se situe entre 80.000 et 120.000 kilomètres. Il existe également certains signes qui pourraient engrainer le changement de votre catalyseur. Au nombre de ces signes, on distingue entre autres :

  • un bruit métallique sous le plancher de votre véhicule,
  • une fumée noire et opaque qui sort de votre pot d’échappement,
  • un moteur qui se cale de façon répétée…

Si votre véhicule subit un accrochage et que le pot catalytique est touché, il faut également penser à le remplacer pour permettre à votre véhicule de rester dans la norme de la réglementation EURO 1.

En somme, le catalyseur est un élément important de votre véhicule qui permet la régulation des gaz d’échappement nocifs pour l’atmosphère. Il joue donc un rôle primordial dans la lutte contre la pollution par l’air et doit être changé à temps pour éviter toutes infractions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici