Comment contrôler le niveau d'huile ?
Source : shutterstock.com

Le moteur, constitué de diverses pièces, est le cœur même qui permet à votre véhicule de fonctionner. L’huile est alors là pour lubrifier et éviter les frictions entre ses composants mobiles. Il est en effet essentiel que toutes ces pièces puissent se mouvoir les unes à côté des autres sans qu’il y ait trop de frottement. Cela permet au moteur de fournir la puissance nécessaire tout en évitant d’engendrer trop de chaleur. Cette dernière peut, en effet, causer des dommages irréversibles. Dans cette optique, l’huile est essentielle et il faut correctement en contrôler la quantité. Voici comment.  

Quand faut-il contrôler le niveau d’huile ?

Pour qu’un moteur donne un rendement optimal, il a besoin de la bonne quantité d’huile. La consommation de cette dernière peut, par la suite, dépendre de certains facteurs externes. Tel est le cas de votre mode de conduite ainsi que du modèle et de la motorisation de votre véhicule. De même, les facteurs climatiques ainsi que la qualité de votre carburant peuvent influer sur votre consommation. Sur les modèles récents, la fréquence de contrôle est assez facile vu qu’ils disposent de capteurs de niveau d’huile. Lorsque le niveau de cette dernière baisse drastiquement, un voyant lumineux s’allume sur le tableau de bord. Sur les voitures de collection, la vérification devrait se faire au moins une fois par semaine à l’aide de la jauge. Aujourd’hui, il est conseillé, même si vous disposez de capteurs, de vérifier régulièrement le niveau de votre huile. Plus précisément, il faut le faire tous les 2000km. C’est à peu près l’équivalent d’une vérification toutes les 2 semaines ou au moins une fois par mois. De même avant de faire un long trajet, il est aussi bon de contrôler le niveau d’huile. En faisant cela, vous vous offrez des années de conduite supplémentaires tout aussi fiables qu’économiques. De plus, cette étape ne vous prendra que quelques minutes, et cela même s’il faut faire l’appoint.

Comment savoir si la voiture manque d’huile ?

Vous l’aurez compris, pour les modèles de véhicule récents, le manque d’huile est signalé par les capteurs et le voyant. Cependant, pour être fixé, vous disposez aussi de la jauge, qu’il s’agisse d’un vieux ou d’un récent modèle. Il est en effet conseillé de vérifier au cas où le niveau ne serait pas bas, mais que ce soient les capteurs qui soient défectueux. Ainsi, pour contrôler le niveau, faites déjà en sorte de garer votre véhicule sur une surface parfaitement plane. D’ailleurs, c’est plus souvent le cas dans les stations-service. Après avoir ouvert votre capot, tirez sur la jauge d’huile. Essuyez celle-ci avec un chiffon sur toute sa longueur, pour avoir une estimation nette du niveau. Une fois propre, replongez-la dans le réservoir d’huile.  Sur la languette de votre jauge, vous verrez les indications « Min » et « Max ». En la retirant une seconde fois, vous verrez le niveau exact de l’huile entre ces deux indications. Vous l’aurez compris, proche ou en dessous du minimum, votre moteur manque d’huile. Sachez aussi qu’il existe des signes extérieurs traduisant le manque d’huile dans le moteur. Entre autres, c’est le cas lorsque celui-ci fait des bruits anormaux comme des cliquetis.

Pourquoi le voyant d’huile s’allume ?

Si le voyant d’huile de votre tableau de bord s’allume, c’est parce que votre véhicule manque d’huile. C’est l’un des seuls voyants qui, dès qu’il est allumé, exige l’arrêt immédiat de l’auto. L’autre voyant ayant la même fonction est celui de la température du liquide de refroidissement.  Sachez que la perte de pression d’huile peut engendrer des dégâts, voire la destruction du moteur en quelques minutes. Il est toutefois possible que vous n’ayez ni problème de niveau ni de pression d’huile. Dans des cas rares, les capteurs peuvent dysfonctionner et activer le voyant de votre tableau de bord. C’est ici tout l’intérêt d’une vérification visuelle à l’aide de la jauge. Quoi qu’il en soit, dès que le voyant s’allume, pensez à faire des révisions. Si possible, recourez toujours au service d’un professionnel. Celui-ci pourrait être amené à remplacer vos capteurs.

Pourquoi le voyant d'huile s'allume ?
Source : shutterstock.com

Où doit être le niveau d’huile ?

Par rapport à votre jauge d’huile, le bon niveau d’huile doit être compris entre l’indication minimale et maximale. Si vous en mettez trop, et que vous dépassez la quantité maximale, cela pourrait tout autant endommager votre moteur. Le joint d’étanchéité de ce dernier ne servirait plus à grand-chose et l’huile se propagerait là où elle ne doit aller. En dessous du niveau maximal, tout devrait fonctionner pour le mieux. Dans la même optique, en dessous de la limite minimale, la lubrification des composants mobiles de votre moteur ne sera pas suffisante. Cela provoquerait des usures prématurées dues à des frottements répétitifs. Lorsque le niveau est proche de l’indication minimale, vous pouvez rajouter de l’huile, mais pas forcément dans l’immédiat. Si vous projetez de réaliser un long trajet, il est préférable d’en faire autant. Si vous devez remettre de l’huile vous-même, pensez à vous référer aux indications du constructeur afin d’effectuer le bon choix de produit. Pour ne pas vous tromper, si possible, pensez à vérifier le niveau d’huile le matin. En gros, l’idéal serait de le faire avant de démarrer votre véhicule, et après que le moteur ait eu le temps de se reposer plusieurs heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici