Comment partir en Belgique en voiture ?
Source : shutterstock.com

Lorsque l’on habite en France, il y a de nombreux pays que l’on peut facilement visiter. En effet, la France partage des frontières avec plusieurs autres états, ce qui facilite grandement le trajet. L’un d’entre eux est bien sûr la Belgique, qui a en plus l’avantage d’être un pays francophone. Si vous ignorez comment vous y rendre grâce à votre voiture, on vous explique ici comment vous y prendre. 

Se rendre en Belgique depuis la France en voiture : comment faire ?

Vous rendre sur betFIRST vous a peut-être donné l’envie d’aller faire un petit tour en Belgique. Pour cela, il existe bien sûr plusieurs options possibles. Le train et l’avion sont des solutions qui vous permettront d’atteindre ce pays. Cependant, cela implique un certain nombre de contraintes, comme l’achat des billets.

Par ailleurs, les endroits en Belgique que vous voulez visiter sont probablement mal desservis par les transports en commun. Vous serez alors bien embêté pour vous déplacer une fois arrivé à destination. La meilleure option reste donc de partir en Belgique en voiture. Les autoroutes belges possèdent un avantage non négligeable : elles sont totalement gratuites. Vous ne verrez pas le moindre péage à l’horizon. 

La manière de vous rendre en Belgique en voiture dépend bien sûr de la ville dans laquelle vous habitez. Si vous êtes un habitant du nord de la France, il vous sera particulièrement aisé de vous rendre dans le plat pays. Par exemple, si vous venez de Lille, il vous faudra emprunter l’E42. Un peu moins d’1:30 seront suffisantes pour que vous arriviez à destination.

Pour aller plus loin :  Quand faut-il changer le roulement du moyeu ?

Si vous habitez la capitale, le trajet sera logiquement plus long. Vous rejoindrez la Belgique en à peine 3h. Ainsi, vous devrez pour cela emprunter l’A3, l’A1, puis continuer sur l’E19. De nombreux radars automatiques sont présents sur les routes belges. Alors, vous devrez donc vous montrer particulièrement prudent.

Par ailleurs, vous devrez obligatoirement posséder à bord une trousse de secours, un triangle de signalisation ainsi qu’un extincteur pour être en règle vis-à-vis des réglementations en vigueur chez nos voisins belges. 

Se rendre en Belgique depuis la France en voiture : comment faire ?
Source : Ajdin Kamber / Shutterstock.com

Les zones de basses émissions en Belgique

En Belgique, vous ne pourrez peut-être pas circuler comme vous le souhaitez. Vous serez surtout concerné si vous prévoyez de vous rendre dans une grande ville. En effet, le gouvernement belge a instauré une réglementation spécifique qui n’existe pas chez nous. Il faut absolument en avoir connaissance avant de prendre le volant en direction du plat pays. 

Il existe en Belgique ce que l’on appelle des zones de basses émissions. Si cela ne vous évoque rien, sachez que celles-ci concernent la circulation des véhicules. Trois grandes zones sont concernées : la région de Bruxelles Capitale (c’est-à-dire Bruxelles et les dix-neuf communes qui l’entourent), la région de Gand et celle d’Anvers. Il s’agit de limiter la pollution dans ces métropoles. Pour cela, les véhicules les plus anciens, et donc les plus polluants, n’ont pas l’autorisation de circuler. Cette réglementation s’applique tous les jours.

Pour avoir l’autorisation de circuler à Bruxelles, à Gand ou à Anvers, vous devez vous rendre sur internet afin d’enregistrer le numéro de votre plaque d’immatriculation. N’espérez pas vous glisser entre les mailles du filet si vous négligez de le faire. En effet, des caméras entourant la zone enregistrent toutes les plaques. Vous risquez en conséquence une amende pouvant aller de 150 euros jusqu’à 350 euros.

Pour aller plus loin :  Comment bien préparer son contrôle technique ?

Il se peut que votre véhicule ne remplisse pas les conditions requises pour circuler à Bruxelles, Gand ou Anvers. Soyez rassuré : vous pourrez quand même vous y rendre en voiture. Ainsi, il vous faudra simplement laisser votre véhicule sur un parking de transit situé à l’entrée de la commune, puis utiliser les transports en commun pour vous déplacer.