Depuis quelques années, l’organisme de gestion des réseaux routier en France, s’est fixé pour seul but, la protection des automobilistes qui circulent sur la route. Pour atteindre cet objectif, il a fallu installer de nombreux systèmes de protections des usagers parmi lesquels nous avons les radars routiers. Les radars se présentent sous plusieurs types mais le rôle principal est d’assurer la sécurité des automobilistes et de réduire les accidents, en donnant des sanctions à ceux qui ne respectent pas les codes de la route (les limitations de vitesse par exemple). Combien de types de radars disposons-nous en France ?

Définition et fonctionnement des radars routiers

Les radars routiers sont des appareils de sécurités routiers qui sont disposés le long des routes nationales en France. Ces radars sont pourvus d’un système de surveillance et de Flasheur. Ils permettent de réduire les cas d’accidents graves sur la route en se concentrant sur la vitesse à laquelle roule l’automobiliste. Ils fonctionnent à l’aide du mécanisme de Doppler-Fizeau, qui est un système physique détectant les ondes issues du radar. Ainsi, lorsque le véhicule est en mouvement et qu’il croise un radar, on observe, l’émission des ondes. La différence issue de la vitesse du véhicule et celle de l’onde que renvoie le radar, lui permet de savoir si le véhicule est en infraction ou pas.

Si la voiture est en infraction, ce qui veut dire excès de vitesse, le radar prendra une photo en flash de la voiture pour la transmettre automatiquement au CNT, le Centre National de Traitement. Ce dernier pourra ensuite identifier le propriétaire de la voiture grâce à l’analyse de la plaque d’immatriculation, puis procéder à l’envoi de la contravention au propriétaire. Toutefois, vous avez 45 jours après la date de réception de votre contravention, pour contester un PV ou une amende, dans le cas où vous n’êtes pas le conducteur de la voiture qui a été flashé par le radar.

Les différents types de radars

Ils existent plusieurs types de radars sur les routes françaises à savoir :

Les radars pédagogiques

Ces types de radars sont souvent installés dans des endroits à risque où il y a fréquemment des cas d’accident. Ce type de radars a pour rôle d’informer les conducteurs, lorsqu’ils dépassent la vitesse qui est autorisée en faisant apparaître un message pour leur faire comprendre de ralentir. Ces radars ne donnent pas de sanctions et on en compte près de 882 sur le territoire français.

Radars discriminants

Les radars discriminants font la différence des types de véhicules qui passent. Par exemple sur une photo avec plusieurs voitures, ce type de radar arrive à trouver le véhicule qui a commis l’infraction, la vitesse au cours de l’infraction et la route sur laquelle elle a eu lieu. On le retrouve grâce à un panneau, sa marge de vitesse est toujours de 5km/heure et on compte près de 237 radars discriminants sur le territoire français.

Radars embarqués

Les radars à vitesse embarqués sont souvent dans des véhicules stationnés sur les bords des routes. Leurs présences ne sont pas signalées. Ils sont au nombre de 569 en France et leur limitation de vitesse est la même que celle des radars fixes.

Radars fixes

Ce sont les premiers radars car ils déterminent rapidement la vitesse d’une voiture. On reconnaît ce type de radar sur la route grâce au panneau de signalisation, on compte en France environs 2181 radars fixes. Lorsque votre vitesse est en dessous de 100km/heure, vous avez alors une marge de 5km/heure.

Les radars vitesse moyenne

Les radars à vitesse moyenne encore appelés radars tronçon, servent à calculer la vitesse moyenne d’une voiture, lorsqu’elle passe par deux endroits différents. Il y a infraction lorsque la voiture franchit la fraction de vitesse contrôlée. Ils fonctionnent à l’aide de caméra et d’un système de lecteurs de plaques d’immatriculations. Ils offrent comme les autres radars une marge de limitation de vitesse de 5km/h et on remarque sa présence grâce à un panneau. On compte environ 100 types de ce genre en France.

Les radars tourelle Mesta Fusion

Ce sont des radars de 4 mètres de haut, et déplaçables dans plusieurs cabines différentes. Ils permettent de flasher sur une distance de 1000 mètres environs 126 véhicules sur 5 différentes routes et dans les 2 sens de circulation. Ils permettent aussi de contrôler la vitesse mais ont aussi d’autres fonctions à savoir le contrôle au passage du feu rouge, l’arrêt des véhicules qui ne respectent pas les codes de la route, le contrôle des ceintures de sécurité. Néanmoins l’installation de ces radars est toujours en projet mais il y aura pas moins de 1200 radars Mesta fusion d’ici 2024 sur le territoire français.

Retenons qu’il y a encore d’autres types de radars sur les routes françaises, qui jouent des rôles spécifiques même si le but final de tous ces radars converge vers un seul et même point : assurer la sécurité des usagers !

Mes conseils et envies :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici