Peut-on faire du covoiturage avec une voiture de location ?
Source : shutterstock.com

Vous possédez un véhicule de location que vous utilisez régulièrement ou occasionnellement. Vous avez également entendu parler du covoiturage. Ce mode de déplacement vous tente et vous aimeriez l’essayer. Problème : vous ignorez si vous en avez le droit puisque vous louez votre voiture.  

Faire du covoiturage avec une voiture de location : est-ce autorisé ?

Covoiturer est de plus en plus courant en France. Pour rappel, il s’agit de partager son véhicule avec d’autres personnes durant un trajet. Par ailleurs, vous pouvez les connaître ou non selon les situations. Par exemple, vous pouvez covoiturer avec un ou plusieurs collègues de travail. Il se peut aussi que, si vous prévoyez de parcourir une longue distance, vous emmeniez avec vous un ou plusieurs inconnus. 

Cette solution présente de nombreux avantages.  Le premier réside bien sûr dans les économies que vous pouvez faire. En effet, vous ne payez pas le trajet seul. Chaque passager participe financièrement. Tout le monde est gagnant. D’un côté, l’essence et l’entretien vous coûteront moins cher. De l’autre, vos passagers dépenseront aussi moins d’argent que s’ils empruntaient leur propre voiture. 

Covoiturer permet d’aider à préserver la planète. Que vous soyez deux ou quatre dans le véhicule, peu importe. Vous générerez forcément moins de pollution qu’au cas où chaque passager aurait utilisé sa voiture. Cette solution est donc idéale si vous prévoyez un long trajet.

Dans ce cas de figure, cette solution vous permet de vous relayer au volant. Vous serez ainsi beaucoup moins fatigué. Pas de panique au cas où un de vos passagers aurait un accident en conduisant votre voiture. Une bonne assurance auto prendra en charge ce cas de figure.

Pour aller plus loin :  Dans quels cas une voiture 4 × 4 est-elle indispensable ?

Faire du covoiturage avec une voiture de location est possible. Il y a tout de même des conditions à remplir. 

Faire du covoiturage avec une voiture de location : est-ce autorisé ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les conditions à remplir ?

Si vous aviez peur que louer votre véhicule vous empêche de covoiturer, soyez rassuré. Ainsi, vous n’aurez pas d’ennuis avec la justice. Il vous faut simplement veiller à respecter une condition essentielle. 

Vous ne devez pas faire des bénéfices avec cette activité. Cela signifie que la somme que vous allez percevoir de la part des passagers ne doit pas être supérieure au coût du trajet. Celui-ci est déterminé par le barème fiscal. Concrètement, vous ne pouvez pas vous servir du covoiturage pour gagner de l’argent. Si vous prévoyiez d’arrondir vos fins de mois en covoiturant, oubliez cette idée. 

Les frais perçus vous permettront de payer l’essence, le péage ou les frais d’assurance. Si vous utilisez une plateforme de covoiturage, cela concerne aussi la commission prélevée. Covoiturer permet donc d’économiser, et non pas de gagner de l’argent. Par ailleurs, cette somme ne sera pas concernée par les impôts. 

Si vous ne possédez pas encore de véhicule et envisagez de covoiturer, vous pouvez tout à fait louer une voiture. Sachez que le gouvernement est susceptible de vous verser une prime. Elle est de 100 euros. Souvenez-vous tout de même que chaque trajet doit personnellement vous concerner. Vous ne pouvez pas uniquement transporter quelqu’un d’autre : ceci relève du transport professionnel.