Un véhicule se compose de divers éléments essentiels soit au confort, soit à la sécurité lors de vos déplacements. Cependant, il faut savoir que l’un peut parfaitement aller avec l’autre. Certaines pièces tendent à améliorer votre sécurité sans empiéter sur votre confort de conduite. C’est ainsi le cas du mastervac, pièce essentielle de votre système de freinage. Ce dernier est incontournable, car il assure votre sécurité, celle de vos passagers et des autres usagers de la route. Certains systèmes de freinage sont équipés de mastervac, dit aussi servofrein, tandis que d’autres non. La différence est cependant palpable. Découvrez pourquoi.

C’est quoi le Mastervac ?

En gros, le mastervac est un élément qui sert à amplifier la force de freinage. Plus précisément, lorsque la pédale de frein est actionnée, il multiplie cette force. Ainsi, avec un moindre effort de la part du conducteur, le véhicule est capable de s’arrêter. Cela signifie alors que la présence d’un mastervac dans le système de freinage facilite grandement le fonctionnement de celui-ci. Sans cette pièce maitresse, le conducteur aurait à appuyer 2 à 3 fois plus fort sur la pédale pour s’arrêter. Ainsi, en cas de freinage d’urgence, l’absence de mastervac réduit considérablement les possibilités d’évitement. L’expérience a d’ailleurs démontré qu’une voiture de plus d’une tonne ne pourrait décélérer facilement sans un effort exagéré sur la pédale de frein. Il faut savoir qu’en moyenne un véhicule pèse 1,5 tonne, imaginez donc à quel point ce serait compliqué sans mastervac.

Il ne faut cependant pas confondre mastervac et système ABS, même si les deux font partie du système de freinage. Si l’ABS permet de relâcher le freinage, le servofrein, inversement, sert à freiner plus fort que vous ne le faites. Il a été observé qu’en cas d’urgence, les gens ont tendance à ne pas appuyer assez fort sur les freins par peur de bloquer les roues. Cependant, l’ABS est là pour réguler ce dernier problème. De l’autre côté, le servofrein permet de décupler la force de freinage si vous n’en avez pas la capacité. Les deux systèmes se rencontrent surtout sur les véhicules modernes et accroissent considérablement tant la sécurité que le confort.

Comment fonctionne le Mastervac ?

De manière générale, il faut comprendre que le mastervac est un mécanisme auxiliaire, accentuant la force de freinage. Il en existe deux types. Il y a les servofreins mécaniques et ceux à dépression. Le premier modèle équipait surtout les voitures anciennes et utilisait la force vive du véhicule comme source d’énergie auxiliaire. Le défaut des servofreins mécaniques est que leur progressivité est difficile à gérer. Ils sont également assez brutaux. Ainsi, ils ont vite été surpassés par les servofreins à dépression. Dans ce second cas, c’est la dépression du moteur ou celle engendrée par la pompe à vide qui est utilisée.

Quand le frein est actionné, la pression allant dans le maître-cylindre parvient aussi dans la partie hydraulique du mastervac. Cela aide à pousser un piston qui commande l’arrivée de la dépression. Dès lors que la partie pneumatique du servofrein se vide, le piston est de nouveau aspiré vers l’extérieur. Cela permet alors de pousser le piston principal de la partie hydraulique du système. C’est cette forte pression hydraulique qui est transmise aux étriers et qui facilite le freinage. L’action des étriers est alors multipliée sur les plaquettes qui se frottent plus activement contre les tambours ou les disques. Il faut comprendre que plus la pression sur la pédale est rapide, plus le système accroit son assistance. En cas d’urgence, le servofrein décuple l’action de freinage, quitte à bloquer les roues. Cependant, l’antiblocage réagit en complément d’où un freinage maximal et optimal.

Comment savoir si un servofrein est mort ?

Il faut savoir qu’un servofrein n’a pas de durée de vie précise. Généralement, c’est l’état de la pédale de frein qui informe sur son état d’usure. Une pédale de frein qui ne revient pas même lorsque vous la relâcher est un des signes d’usure du mastervac. On parle ici de servofrein grippé. Dans ce cas, si le modèle est mécanique, il peut être réparable. Toutefois, ce n’est pas très conseillé, car votre système n’est plus aussi efficace même une fois réparé.

S’il s’agit d’un mastervac à dépression, dit aussi hydrovac, il faut impérativement le remplacer. De même, une pédale de frein trop spongieuse ou carrément affaissée a la même signification. Cependant, il est aussi possible que la marque d’usure se caractérise par l’effet contraire. Comme dit plus haut, le mastervac sert à faciliter le freinage. Sans cela, la pédale de frein peut devenir extrêmement difficile à enfoncer, même avec le moteur allumé.

Enfin, niveau pédale, l’un des signes d’usure possible est la vibration de celle-ci lorsqu’elle est actionnée. Il existe aussi d’autres symptômes traduisant un mastervac défectueux. C’est le cas si vous avez un servofrein à dépression et que vous entendez un sifflement quand le frein est actionné. Quoi qu’il en soit, un fonctionnement anormal du système doit obligatoirement vous amener chez un professionnel automobile. Même si le mastervac est facile à localiser, il reste préférable de le faire remplacer par un technicien expérimenté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici