Les nouvelles attentes des consommateurs pour l'achat d'une voiture en 2022
Source : shutterstock.com

L’automobile reste à ce jour le moyen de transport privilégié des ménages, malgré une réglementation défavorable. Les consommateurs s’efforcent néanmoins d’ajuster leurs critères d’achat à ce contexte. Ainsi, ils accordent une attention particulière à la consommation de carburant de leur futur véhicule. Les acheteurs ne négligent pas pour autant les autres caractéristiques essentielles sur une voiture.

Qu’attendent les consommateurs en 2022 d’un véhicule ?

Le prix est souvent décisif sur le marché automobile. Cela dit, il ne s’agit pas du seul critère déterminant pour les acheteurs. Vous pouvez par ailleurs faire des économies en achetant un véhicule d’occasion ou en ligne. De plus, certains professionnels proposent de racheter votre voiture en panne. Vous aurez ainsi la possibilité d’étoffer le budget destiné à l’achat d’un véhicule, sur le marché du neuf ou de l’occasion.

Outre le prix, les automobilistes prennent en compte l’esthétique, la fiabilité, le niveau de confort et la consommation du modèle envisagé. Leurs attentes tendent toutefois à évoluer sur ces différents points. Il convient donc de connaître ces tendances pour anticiper le cours sur les segments de marché les plus populaires. Qu’attendent les consommateurs en 2022 ?

Qu’attendent les consommateurs en 2022 d’un véhicule ?
Source : Piyawat Nandeenopparit / Shutterstock.com

L’esthétisme du véhicule

L’esthétique a toujours été un critère essentiel dans le choix d’une voiture. Il s’agit d’une question de goût, mais aussi de distinction. Vous ferez en effet une meilleure impression en conduisant un véhicule élégant. De plus, le style de votre auto reflète votre personnalité. Certains détails vous permettent également de vous faire plaisir et de vous démarquer au quotidien. 

Dans l’ensemble, les consommateurs préfèrent actuellement les modèles sobres et dynamiques, avec une touche sportive. Cette mode explique d’ailleurs le succès des SUV coupés, des crossovers et des finitions « sport ». D’autre part, les signatures lumineuses sont particulièrement appréciées depuis la démocratisation des LED. Elles peuvent se trouver sur les phares, sur la malle arrière, sous les rétroviseurs… 

La fiabilité du véhicule

La réputation d’une marque permet généralement d’anticiper la fiabilité d’une voiture. Effectivement, les constructeurs premium proposent des modèles sécuritaires avec une excellente tenue de route. L’entretien est par ailleurs facilité par l’endurance du véhicule et la solidité de ses composants. Ces caractéristiques sont cruciales face à la hausse continue des prix des pièces et de la main-d’œuvre. 

Les consommateurs cherchent aussi des voitures plus fiables pour repousser autant que possible leur prochain achat. Malgré le basculement vers l’électrique, les tarifs sur ces segments sont encore rédhibitoires pour de nombreux automobilistes. Il est donc préférable d’acquérir un véhicule résistant en attendant une éventuelle baisse des prix. Ce principe vaut également pour le marché de l’occasion. 

La fiabilité du véhicule
Source : shutterstock.com

Le confort du conducteur et des passagers

Aujourd’hui, la notion de confort automobile englobe les équipements de base et d’infodivertissement. Les consommateurs s’attendent ainsi à trouver dans l’habitacle divers objets connectés, des écrans, des périphériques audio… Néanmoins, il est désormais possible de transformer son véhicule en voiture connectée. Vous pouvez alors acheter un modèle confortable et installer vous-même les appareils manquants. 

Du côté du conducteur, le confort se traduit par la présence d’outils comme le GPS ou la caméra de recul. La conduite tête haute est aussi plébiscitée ces dernières années, à l’instar des systèmes d’aide à la conduite. En outre, les usagers restent exigeants par rapport au volume de l’habitacle et à la qualité des assises.

La consommation d’essence

La consommation de carburant peut vite devenir problématique sur une voiture, dans un contexte hostile aux moteurs thermiques. D’une part, cette spécificité implique souvent des émissions conséquentes de polluants. Vous risquez ainsi des pénalités sur un modèle neuf et des restrictions de circulation sur un véhicule d’occasion. D’autre part, vous dépenserez davantage à la pompe. Ce dernier facteur reste non négligeable, même sur les hybrides. 

Il existe quelques règles simples à appliquer pour limiter la consommation d’essence de votre voiture. Cependant, ces astuces n’influent pas sur le malus à l’achat et ne sont efficaces que sur le long terme. Vous pouvez éventuellement miser sur des kits pour réduire le carburant utilisé. Cela dit, la meilleure solution consiste à acheter un véhicule moins gourmand. Les consommateurs ont justement compris cette logique et privilégient les voitures plus économiques. 

La consommation d’essence
Source : shutterstock.com

Le prix du véhicule

Les consommateurs accordent une grande importance aux prix des voitures, comme en témoigne le développement continu du marché de l’occasion. Cette tendance est aussi perceptible à travers la faiblesse du volume de ventes des 100 % électriques à l’échelle mondiale. En effet, le segment affiche jusqu’à présent un surcoût difficile à ignorer par rapport aux autres types de motorisation. 

À performance équivalente, l’automobiliste choisira forcément le véhicule avec le meilleur prix. Il s’agit le plus souvent d’un modèle thermique. Toutefois, ce réflexe ne tient pas compte des malus et autres mesures dissuasives. Les acheteurs tendent néanmoins à prendre conscience des dépenses réelles générées par ces dispositifs antipollution. De ce fait, ils réévaluent leur considération des prix dans le secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici