Le rachat de leasing : comment ça se passe ?
Source : shutterstock.com

Une diminution de revenus, l’obtention d’un véhicule de fonction, la perte du permis de conduire, un licenciement sont des motifs valables pour mettre fin à un contrat de leasing. Dans un tel cas, il existe plusieurs possibilités pour le résilier. Cependant, avant d’entreprendre quoi que ce soit, il est conseillé de faire le point sur ce qui est le plus avantageux pour le locataire.

C’est quoi un rachat de leasing ?

Un leasing, appelé aussi LOA, est un contrat qui permet à un particulier ou à une entreprise de louer une voiture en échange de mensualités, et ce, durant 12 à 60 mois. Au terme de ce contrat, il est possible d’acquérir le véhicule en question ou alors de le restituer. Néanmoins, il se peut que le locataire doive résilier le contrat prématurément.

Il a alors plusieurs options qui se présentent à lui comme le rachat de leasing. Certaines d’entre elles sont plus rentables que d’autres. Il faut donc bien réfléchir et opter pour la démarche qui sera la plus rapide et surtout la moins onéreuse.

Dans l’hypothèse que vous ne vous sentiriez pas à l’aise avec tout ce qui est administratif, vous pouvez avoir recours à un expert en leasing automobile. Il est parfois plus judicieux de faire appel à une personne compétente dans le but de ne pas faire d’erreur.

C'est quoi un rachat de leasing ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les conditions pour un tel rachat ?

Tout d’abord, il y a le rachat de leasing par un tiers. Soit la tierce personne rachète directement le véhicule soit elle paye tous les mois les mensualités restantes. Pour l’une comme pour l’autre option, il s’agit de celle qui est la plus avantageuse.

Un concessionnaire peut également procéder au rachat de leasing auto, mais sous certaines conditions. En effet, il peut proposer de conclure un autre contrat de location ou alors d’acheter directement un autre véhicule, mais de façon classique.

Ensuite, il faut savoir qu’une banque peut, elle aussi, racheter le crédit associé au contrat de leasing. En règle générale, l’établissement financier procède à un regroupement de crédits afin d’alléger les charges du particulier. Dans ce cas précis, le leasing est résilié et le locataire devient alors le propriétaire de la voiture si le rachat est au nom de l’automobiliste.

Autre démarche possible, le locataire rachète par ses propres moyens le véhicule. Ainsi, il paie les mensualités restantes en levant l’option d’achat. De ce fait, il devient officiellement l’heureux propriétaire de la voiture et il n’y a plus de leasing. Attention, car toutes ces démarches peuvent uniquement avoir lieu après 13 mois de location.

Est-ce intéressant de racheter son véhicule de leasing ?

En fin de contrat de leasing auto ou LOA, l’automobiliste a le choix entre restituer son véhicule ou alors le racheter. En revanche, il est également possible d’avoir recours à ces deux options en cours de leasing. D’ailleurs, il est indiqué dans le contrat de location la valeur de rachat après chaque échéance. Par contre, cette démarche ne peut avoir lieu qu’à partir du 13ᵉ mois de location. Le fait de mettre fin au contrat de façon anticipée peut entraîner des pénalités.

Afin de pouvoir acquérir la voiture de manière définitive, il suffit de payer le montant de la reprise appelée « valeur résiduelle ». Il s’agit de la somme fixée avec le bailleur lors de la conclusion du contrat de leasing. Deux cas de figure s’offrent à vous, l’un étant rentable, l’autre moins.

Si la cote de la voiture est supérieure à la valeur de rachat, vous pouvez réaliser une bonne affaire, notamment si vous la revendez par la suite, car vous obtiendrez alors une plus-value. Par contre, si sa cote est inférieure, dans ce cas-là, vous pourrez restituer le véhicule et partir sur un autre leasing ou pas, selon votre situation à ce moment précis.

Est-ce intéressant de racheter son véhicule de leasing ?
Source : shutterstock.com

Autre point qu’il est bon de retenir, l’état de la voiture et son kilométrage. En effet, que vous décidiez de la racheter ou bien de la restituer, il se peut que vous ayez des pénalités retenues si son état le nécessite. Si le véhicule comporte des signes d’usure anormaux ou bien si le kilométrage dépasse celui qui était fixé dans le contrat, vous devrez payer un surplus.

À présent, vous disposez de toutes les informations nécessaires pour le rachat de leasing. C’est à vous que revient le choix de le faire de façon anticipée ou bien d’attendre la fin du contrat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici