La loi votée le 27 février 1958 rend obligatoire en France l’assurance des voitures. Si vous devez payer des dommages, votre assurance doit au moins protéger les tiers. Il est important de savoir que votre permis est valide et que vous devez assurer la sécurité de votre véhicule. La majorité des compagnies d’assurance ajouteront un supplément à votre prix pendant la période de probation. Quelle est la meilleure façon de choisir la bonne assurance pour un jeune conducteur ? Quelles sont les stratégies les plus efficaces pour réduire le coût de l’assurance pour les jeunes conducteurs ?

1. Pensez à conduire avec un ami

Les conducteurs qui n’ont pas d’expérience risquent davantage d’être impliqués dans un accident que les conducteurs expérimentés. Les compagnies d’assurance ajoutent une surprime à la police d’assurance des voitures des jeunes conducteurs. La surtaxe ne peut être augmentée pendant plus de trois ans, et elle ne peut être augmentée que de 100 % du taux de référence pour la première année. La surtaxe diminuera de 50 % l’année suivante, et de 25 % la troisième année.

L’expérience de conduite acquise au cours de l’apprentissage via l’AAC (Apprentissage Anticipe de la Conduite) est prise en compte dans le calcul du coût de l’assurance. Les jeunes conducteurs ont droit à un tarif préférentiel qui est de 25 à 30 % inférieur à celui des conducteurs plus âgés qui n’ont pas été soutenus.

2. Vous pourriez être un second conducteur

La personne désignée dans la police d’assurance automobile est considérée comme le second conducteur d’une automobile. La personne nommée dans la police est légalement autorisée à conduire le véhicule assuré et protégée en cas d’accident. Un nouveau conducteur peut être le second conducteur du véhicule d’un parent pour acquérir de l’expérience dans la conduite. S’il ou elle ne cause pas d’accident, il ou elle a droit à une prime supplémentaire. S’il ou elle n’a pas provoqué d’accident responsable, il ou elle peut avoir droit à un bonus supplémentaire.

Pour aller plus loin :  Accident de voiture : que couvre mon assurance auto ?

Il peut sembler séduisant de se déclarer conducteur supplémentaire pour des raisons financières, mais c’est en fait le conducteur de la tranche d’âge des adolescents qui conduit la voiture, cette tactique est considérée comme une fraude à l’assurance. En cas de sinistre, l’assureur peut refuser de régler le sinistre.

3. Le choix du véhicule

Le coût de l’assurance automobile est déterminé par la voiture qui est couverte. Pour un conducteur novice, il est préférable de choisir un véhicule plus ancien plutôt que d’acheter un véhicule neuf pour réduire le coût. Une voiture compacte avec des moteurs de faible puissance est une excellente option. Il faut également savoir que certaines compagnies d’assurance ne couvriront pas les gros véhicules si le conducteur est en période de probation. En général, plus la voiture est puissante et avancée, plus le coût de l’assurance est élevé.

D’autres facteurs seront pris en compte lors du calcul des primes, par exemple le type de carburant utilisé, ce qui peut entraîner une augmentation pour les véhicules diesel. Le montant de la prime sera ajusté en fonction du type de véhicule utilisé. Plus le risque d’accident est grand, plus le coût est élevé. Un espace de stationnement sécurisé et fermé peut réduire les risques de dommages et de vol par rapport à une voiture garée dans la rue.

4. Formules et options d’assurance

Les différents régimes d’assurance offrent divers niveaux d’assurance. L’assuré a généralement deux options : l’assurance tous risques ou l’assurance responsabilité civile. La première est l’assurance responsabilité civile. Elle offre le montant minimum de couverture. Toutefois, elle ne protège pas contre les dommages causés par des tiers. Bien qu’elle soit plus chère, la deuxième option a l’avantage de vous couvrir en cas d’accident dont vous êtes responsable. La meilleure façon d’économiser de l’argent est de souscrire une assurance auto à faible puissance et au tiers.

Il existe des options offrant une meilleure couverture en fonction du budget que vous avez fixé et de la valeur de votre voiture. Vous devez également penser à la protection juridique, à l’incendie, au vol ainsi qu’au bris de glace.

Pour aller plus loin :  Que dit la loi Chatel sur l'assurance auto ?

5. Les types de contrats d’assurance et les assurances spécialisées

Vous pouvez modifier votre prime en fonction du nombre de kilomètres que vous parcourez. C’est un excellent choix pour les personnes qui conduisent peu. Une autre idée, le « pay as you go », peut être utilisée pour récompenser ceux qui économisent entre 30 et 40 %. Un boîtier numérique est placé à l’intérieur du véhicule. Il analysera les habitudes de conduite, puis transmettra les informations aux compagnies d’assurance. En fonction des informations qu’il reçoit, l’assureur modifiera le prix de l’assurance.

Certains assureurs sont spécialisés dans l’assurance des jeunes conducteurs, car ils offrent une assurance à ceux qui ont été blessés ou qui ont été licenciés. Ce type d’assureur pourrait vous aider à trouver une assurance automobile abordable pour les jeunes conducteurs.

Combien coûte l’assurance automobile ?

L’assurance automobile est essentielle pour maintenir votre véhicule en bon état et encore plus lorsque des éléments imprévus sont présents. Il est donc essentiel de savoir que certaines assurances offrent des prestations différentes de celles des autres.

Il s’agit d’un aspect important à prendre en considération, car certaines assurances présentent des avantages qui ne correspondent pas aux attentes de chacun. En effet, il est possible de s’informer auprès de plusieurs compagnies d’assurance pour connaître les différents choix, et notamment les différents prix proposés. Il s’agit d’un aspect crucial à prendre en compte sérieusement et nous avons la réponse pour vous y aider.

Vous pouvez cliquer sur ce lien pour déterminer le coût de l’assurance d’un jeune conducteur. Vous pourrez accéder à de nombreux détails qui vous aideront à prendre la meilleure décision pour vos besoins.

Si vous ne disposez pas de toutes les informations ou des réponses complètes à vos questions, il existe une autre méthode pour apprendre.