Votre choix est fait, vous allez investir dans un camping-car. Ce vieux rêve d’enfin partir sur la route en quête de liberté va prendre forme : vous allez voir du pays et profiter à fond de toutes les beautés de la nature. Mais avant cela, il faut prévoir l’achat du camping-car en suivant une méthodologie précise. Taille, mécanique, usage, équipement, état… Voici sept choses à savoir lors de l’achat d’un camping-car.

Décider de la taille nécessaire

Il est évident qu’en fonction du nombre de personnes présentes dans votre foyer, la taille du camping-car sera différente. Si vous êtes seul, vous aurez par exemple besoin d’un minimum d’espace et pourrez privilégier un véhicule plus petit et plus léger qui pourra passer par davantage de routes. Ciblez bien vos besoins avant de vous lancer dans vos recherches.

Vérifier l’état mécanique

Si vous achetez un camping-car d’occasion, veillez à bien effectuer un contrôle mécanique du véhicule. Demandez à pouvoir rouler avec tout en vérifiant, bien entendu, le suivi des factures et les différents contrôles techniques effectués. Si vous n’êtes pas vous-même compétent en mécanique, n’achetez le véhicule que s’il est en bon état pour pouvoir en profiter rapidement.

Lister les accessoires déjà disponibles

Il est très important de savoir quels sont les accessoires déjà présents dans le camping-car. Cela vous permettra d’estimer quel budget sera nécessaire pour acquérir les accessoires supplémentaires qui ne sont pas déjà fournis. Il sera ensuite simple d’équiper votre nouveau camping-car : des sites spécialisés comme Just 4 Camper fournissent de bons conseils et proposent tous les accessoires dont vous avez besoin pour vos séjours sur la route, comme par exemple un barbecue spécial camping-car. Eléments de cuisine, assises d’extérieur, auvent… Soyez attentif au moindre détail.

Regarder l’état des équipements

Pensez à contrôler l’intérieur du véhicule avec soin qu’il soit neuf ou d’occasion. C’est comme si vous étiez en train de visiter un logement meublé : regardez l’état des placards, la fonctionnalité des meubles, s’il y a de la moisissure dans les sanitaires, comment se portent les plomberies, la qualité de la literie… Il s’agit de ne pas avoir de mauvaise surprise une fois lancé sur la route !

Voir quelles sont les sources d’énergie

Certains camping-cars possèdent un panneau solaire qui permet d’alimenter directement le circuit électrique. D’autres en sont dépourvus et il faut alors se brancher sur des réseaux (dans les campings ou sur les aires spécialisées) pour en profiter. Les vans les plus minimalistes ne comprennent aucun branchement électrique. Pensez donc à l’usage que vous aimerez avoir de ce camping-car pour déterminer si vous avez besoin ou non du matériel le plus complet. Car forcément, un véhicule tout équipé aura un coût supérieur. 

Savoir où le garer 

Lorsque vous n’utiliserez pas votre véhicule, vous devrez avoir une solution pour le garer. En ville, il vous sera très complexe de stationner votre camping-car, pour ne pas dire impossible. Le mieux est de disposer d’un hangar afin de le protéger pendant les périodes de non-utilisation car investir dans un camping-car est une affaire de long terme, vous devez donc en prendre soin.

Estimer la rentabilité du camping-car

Très recherché par les particuliers pour une escapade d’un week-end ou de plusieurs semaines, le camping-car fait souvent l’objet d’une location main à la main. Renseignez-vous sur la possibilité de faire ce genre de choses avec les plateformes spécialisées dans ce type d’échange. Cela pourrait vous permettre de rentabiliser votre nouveau véhicule et d’incorporer cette donnée lors de l’achat, de manière à anticiper comment le coût pourrait être amorti à moyen et long terme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici