Même si aujourd’hui des personnes peu scrupuleuses usent de tous les moyens pour voler lors des opérations comme la vente d’une voiture, il existe des moyens pour se protéger. Il s’agit de petites vérifications que chaque intervenant, aussi bien le vendeur que l’acheteur, devra faire avant de conclure la vente. De cette manière, si le vendeur ou l’acheteur est une personne mal intentionnée, l’opération n’ira pas jusqu’au bout. Mais dans le cas contraire, tout se déroulera dans les meilleures conditions, pour le plus grand plaisir de tous.

Comment éviter l’arnaque lors d’une vente ?

Lorsque vous souhaitez vendre votre voiture, vous devez toujours envisager la possibilité que les potentiels acheteurs ne soient pas tous de bonne moralité. Certains viendront dans l’intention de vous voler votre bien, et ils useront de divers stratagèmes pour y parvenir.

De la même manière, certains vendeurs de voiture utilisent des pratiques douteuses telles que :

  • La falsification des documents de la voiture
  • Le trucage du compteur de kilométrage
  • La surenchère de la voiture…

Ce qui signifie que l’un comme l’autre doivent rester vigilants au cours de la transaction. Tout d’abord l’acheteur, celui qui souhaite acheter la voiture mise en vente, il doit prendre des précautions telles que :

  • Vérifier le prix réel de la voiture grâce à l’Argus par exemple
  • Faire appel à un garagiste de confiance pour vérifier l’état de la voiture
  • Chercher à découvrir le réel kilométrage de la voiture par ses propres moyens
  • Choisir un lieu sécurisé, fréquenté et de préférence en plein jour, pour les rencontres avec le vendeur
  • S’assurer de la présence de tous les documents nécessaires pour la vente d’une voiture d’occasion
  • S’assurer de l’identité du vendeur et propriétaire de la voiture.

En ce qui concerne le vendeur, il n’est pas non plus à l’abri des risques d’arnaque. Il devra donc s’assurer :

  • De l’identité de l’acheteur
  • De la fiabilité du moyen de paiement.

Vérifier la voiture avant l’achat

Pour celui qui souhaite acheter une voiture d’occasion, la première chose à faire, c’est de bien vérifier l’état de cette voiture. Si vous n’avez pas les compétences requises pour y arriver, vous avez tout intérêt à faire recours à un professionnel du métier. Certes cela pourrait engendrer un coût supplémentaire, mais ce sera bien pire si vous vous retrouvez avec une voiture qui « rend l’âme » après quelques semaines d’utilisation.

Alors avec l’aide votre professionnel en mécanique auto, vous pourrez vérifier :

  • L’état de la carrosserie
  • L’état du moteur
  • Le niveau d’usure des différentes pièces du véhicule
  • Le type de carburant, ainsi que plusieurs autres données importantes qui vous permettront de savoir si l’investissement en vaut la peine.

Attention à la surenchère de la voiture

Une autre chose qu’il faudra vérifier en tant que potentiel acheteur d’une voiture d’occasion, c’est le prix demandé par le vendeur. Bien souvent, ces propriétaires de voitures trouvent le moyen de surenchérir l’offre. Vous pourrez vous faire berner par la peinture toute neuve, ou l’intérieur complètement refait à neuf, alors que la voiture n’aura rien sous le capot.

Il n’est pas évident de maîtriser les prix de tous les modèles et marques et voitures sur le marché, et ceci même si vous êtes un grand amateur d’automobile. Alors pour savoir combien environ coûte la voiture qui vous intéresse, vous pourrez obtenir les renseignements nécessaires auprès du vendeur, afin de faire votre propre estimation sur l’Argus. C’est la meilleure solution pour avoir la garantie que vous achetez au prix juste.

Bien choisir le mode de paiement

Du côté du vendeur de voiture d’occasion, ce qu’il faudra surtout vérifier, c’est le mode de paiement choisi pour la transaction. Ici le choix est vraiment crucial, car la moindre négligence de votre part, et vous allez simplement céder votre voiture sans rien avoir en retour. Alors peu importe le moyen de paiement que vous choisissez, sachez qu’il existe des moyens pour vous arnaquer. La prudence sera donc de mise.

Par ailleurs, concernant l’acheteur, il devra aussi faire attention au mode de paiement, et ne pas se faire avoir. Une chose indispensable à retenir, c’est qu’en matière de vente de voiture d’occasion, il n’y a aucun acompte que l’acheteur doit verser. Alors pour plus de sécurité, pensez à passer par les meilleurs sites de vente de voiture pour votre achat. Vous serez entre les mains de professionnels, des entreprises fiables et respectables qui vous évitent d’avoir à faire aux arnaqueurs en tout genre.

Attention aux faux chèques de banque

Si vous choisissez de recevoir le montant de la vente de votre voiture par chèque, alors pensez à le faire authentifier. Il est en effet possible de produire de faux chèques de banque, tellement vrais que seuls des professionnels pourront s’en apercevoir. Alors rendez-vous dans une banque avec votre acheteur, et faites authentifier le chèque avant de conclure la vente de la voiture.

Les faux billets

Comme vous le savez, les faux billets sont aujourd’hui monnaie courantes, surtout lors d’opérations comme celle-ci. C’est pour cette raison que le paiement en espèces est généralement déconseillé lorsque vous devez recevoir d’importantes sommes d’argent. A moins de vous rendre également dans une banque pour vérifier tous les billets, vous n’aurez aucune garantie qu’il s’agisse effectivement de vrais billets de banque.

Les faux virements

Les génies sur internet ont déjà trouvé le moyen de faire croire aux faux virements bancaires également. Alors si vous souhaitez passer par ce moyen de paiement pour la vente de votre voiture, le plus sûr serait de contacter directement votre banquier, afin qu’il s’assure que l’argent soit effectivement disponible sur votre compte. Évitez surtout de vérifier simplement le solde votre compte bancaire sur internet, car vous ne pourrez plus vous y fier dans de telles circonstances.

Ne surtout pas faire d’acompte

Méfiez-vous des vendeurs qui vous demandent un acompte pour garantir votre achat ou pour n‘importe quelle autre raison. Tant que vous n’avez pas en votre possession, les papiers de la vente de la voiture, avec les clés et la voiture elle-même, vous ne devez faire aucun paiement. Autrement, ce soit disant vendeur pourrait disparaître avec votre acompte et vous n’aurez ni la voiture, ni votre argent.

Ne fournissez surtout pas de copie de votre carte grise

Pour un vendeur de voiture prêt à démontrer sa bonne foi par tous les moyens, il sera facile de remettre une copie de sa carte grise au potentiel acheteur. Sachez qu’il s‘agit d’une grave erreur, d’autant plus que rien ne vous oblige à le faire. Si un particulier souhaite voir votre carte grise pour s’assurer que la voiture vous appartienne effectivement, vous pouvez la lui montrer lors d’un face à face. Mais ne remettez pas de copie, ni de photo de votre carte grise. Ce document, vous pourrez le remettre uniquement lorsque la vente sera conclue, avec tous les autres documents nécessaires.

Comme vous avez pu le constater, l’achat ou la vente d’une voiture d’occasion est une opération vraiment risquée, pour les deux intervenants. Alors chacun à son niveau doit prendre des dispositions précises et ne surtout pas faire de compromis en matière de sécurité ou de garantie, car vous avez beaucoup à perdre.

Mes conseils et envies :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici