En matière de véhicule, les technologies et mécaniques ne cessent d’évoluer pour offrir plus de sécurité et de confort. Par définition, le système de freinage est l’élément le plus important pour garantir la sécurité du conducteur ainsi que de l’auto.  A rappeler que les roues sont les seules parties du véhicule en contact direct avec la route. Il est donc essentiel de les équiper des meilleures installations possible. Dans cette optique, si auparavant les véhicules étaient dotés de freins à tambour, aujourd’hui les freins à disque ont été créés sur les voitures modernes afin d’allier sécurité et confort optimal. Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur ces éléments.

Définition des freins à disque

Les freins à disque sont les dispositifs de sécurité par excellence de tous véhicules munis de roues. Ainsi, on peut les retrouver sur les automobiles, avions, trains ou encore les vélos tout terrain. En bref, il s’agit d’un système qui transforme l’énergie cinétique du véhicule en chaleur. Toutefois, afin de régler le problème de chaleur, il faut un système de refroidissement. Dans cette optique, il est possible de retrouver 3 types de disques de frein : les disques pleins, ceux à fentes et les perforés.

Les disques de Frein sont installés sur les moyeux et s’accompagnent de plaquettes tenues par des étriers. C’est dans les années 1950 que la marque Jaguar a développé l’idée en collaboration avec Dunlop. Ceux-ci souhaitaient avant tout améliorer les performances de leurs véhicules de course lors des 24h du Mans. Ce n’est que par la suite que la mise en place du dispositif s’est généralisée sur les véhicules de luxes et de tourisme. Comme dit auparavant, les véhicules étaient essentiellement équipés de freins à tambour. Ces derniers avaient l’inconvénient de mal supporter la chaleur et d’être assez brutaux. Aujourd’hui, on ne les retrouve plus que rarement sur les essieux arrière des voitures donnant l’avantage aux freins à disque. 

Fonctionnement des freins à disque

Le système de freinage d’un véhicule est lui-même composé de divers éléments. Il y a entre autres, le freinage de service, le frein à main et le frein moteur. Le premier est celui qui importe le plus et qui se compose de freins à disque ou à tambour. Pour les modèles à disque, le fonctionnement est relativement simple. En gros, lorsque le conducteur actionne la pédale de frein, la force est transmise au cylindre de frein.

Ce dernier contient le liquide de frein qui transforme la force en pression hydraulique s’appliquant sur les pistons des étriers. Ceux-ci poussent alors les plaquettes de frein, de part et d’autre du disque, pour que leurs garnitures s’y frottent. Ce frottement provoque de la chaleur et une adhérence réduisant la rotation des disques.

La chaleur créée doit cependant être évacuée au plus vite pour éviter toute déformation des pièces. Les disques étant solidaires des roues, quand elles diminuent leurs courses, les roues en font autant. Cette action permet ainsi de réduire la vitesse du véhicule, voire même de l’arrêter et de l’immobiliser selon vos besoins. Tout dysfonctionnement de ce système nécessite l’intervention d’un garagiste professionnel. Il est après tout question de sécurité, tant la vôtre que celle de vos passagers ainsi que des autres usagers.

Avantages des freins à disque

Si les freins à disque gagnent de plus en plus de terrain que les freins à tambour, c’est pour une bonne raison. Ceux-ci sont en effet reconnus pour être bien plus efficaces. Comme dit plus haut, ils sont largement plus capables de supporter la chaleur. Ensuite, leur action est progressive, ce qui permet un freinage mieux contrôlé et moins brutal. Toutefois, il faut comprendre que la force de freinage reste proportionnelle à l’effort fourni par le conducteur.

Par ailleurs, il faut aussi savoir que le freinage s’applique à 70% sur les roues avant. Cela est normal étant donné que tout le poids du véhicule roulant est transféré vers l’avant au freinage. C’est pour cela qu’on retrouve surtout les freins à disque à l’avant et ceux à tambour à l’arrière. Les véhicules modernes équipés de freins à disque disposent aussi de capteurs dans les plaquettes. Ainsi, avec ce type d’installation moderne, il est largement plus facile de vérifier les éléments défectueux. Le capteur, en passant par un boîtier, est capable de transmettre un message au conducteur à travers le tableau de bord. De plus, de par leur forme, le remplacement des disques de freins est plus facile que celui des tambours. Dans tous les cas, un frein à disque reste la meilleure option.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici