Le bon état d’un véhicule dépend de la qualité de son entretien. Pour une exploitation optimale, le moteur a besoin de tourner à la bonne température. Il est donc doté d’un système qui permet de le refroidir en cas de besoin. Ce dernier fonctionne à l’aide d’un liquide qu’il faut évidemment bien choisir. Comment s’y prendre ? Suivez-nous pour tout savoir !

Quel type de liquide de refroidissement choisir ?

À l’instar de l’huile à moteur, le liquide de refroidissement est important pour la voiture. Il permet d’éviter la surchauffe et le gel. Il protège aussi contre la corrosion de nombreux éléments dans tout le moteur. Le liquide doit donc être bien choisi pour ne pas perdre ses qualités. L’exploitation de ces liquides est régie en France par la norme NF 15 601. Aussi, il existe sur le marché trois types de liquides de refroidissement : le minéral, l’organique et l’hybride.

Le liquide de refroidissement minéral (IAT) est l’un des tous premiers sur le marché. On l’utilisait notamment sur les anciens modèles de voitures. Quant au liquide de refroidissement organique (OAT), il est très prisé en raison de son respect vis-à-vis de l’environnement. En plus, il est l’un des rares liquides à être miscible. Il est très utilisé et coûte relativement moins cher. La dernière catégorie de liquide rencontrée est l’hybride encore appelée (HOAT). Il est surtout utilisé sur les véhicules récents et possède les qualités des liquides IAT et OAT.

Les hybrides offrent l’avantage de se conserver pendant environ 5 ans et sont d’après les tests, les plus efficaces. En raison des liquides de refroidissement parfois dédiés, les spécialistes conseillent de consulter les manuels de maintenance des différents véhicules pour savoir le liquide adéquat qu’il faudra utiliser.

Quelle couleur de liquide refroidissement choisir ?

Le choix d’un liquide de refroidissement se base souvent sur la prise en compte de ses caractéristiques. Mais les utilisateurs pourront aussi se baser sur la couleur des liquides pour les choisir. Elles sont des caractéristiques supplémentaires des types de liquides énoncés plus haut.

Le liquide minéral est souvent de couleur bleue ou verte alors que le liquide organique est jaune, rose ou rouge. Les formats hybrides sont ceux qui portent le plus à confusion. Ils peuvent être verts, jaunes, roses ou encore oranges.

Comment faire l’appoint d’un liquide de refroidissement ?

Au fur et à mesure de l’exploitation du véhicule, le liquide de refroidissement peut diminuer. La baisse peut être due à une éventuelle fuite ou défaillance du système de refroidissement. C’est pour cela qu’il est important de vérifier souvent le niveau du liquide. Les spécialistes conseillent de le faire au moins une fois par trimestre, tout en sachant que le niveau ne doit pas descendre en deçà de la limite basse marquée sur le bocal qui le contient.

En cas de déficit, l’utilisateur peut procéder à l’appoint. L’opération doit se faire à froid pour éviter les éventuelles brûlures puisqu’en dehors de la température du liquide qui peut être élevée juste après extinction du moteur, le liquide même peut irriter les muqueuses. Il est déconseillé de mélanger deux types différents de liquides de refroidissement lors de l’appoint. Précisons cette opération d’appoint diffère d’un véhicule à un autre.

En effet, certains véhicules sont dotés en plus du refroidisseur d’un réservoir de trop-plein juste situé à côté du radiateur et communiquant avec lui. Si ce réservoir existe faites-y l’appoint. Vous pouvez ajouter uniquement un autre liquide de refroidissement, ou encore un mélange à parts égales d’eau distillée et du liquide de refroidissement adéquat.

Si le réservoir de trop-plein n’existe pas, vous pouvez faire l’appoint directement au niveau du radiateur tout en respectant le niveau maximal indiqué. Si après cela, votre liquide se vide trop vite, vous devez soupçonner une fuite ou un mauvais serrage. Notons aussi que, même si le liquide ne diminue pas avec l’utilisation, l’utilisateur doit le changer après 3 à 4 ans.

Comment faire la purge du liquide de refroidissement?

La purge du liquide de refroidissement est une opération à confier à un professionnel de la mécanique. L’utilisateur peut cependant la faire s’il possède des connaissances élémentaires dans le domaine.

Vous aurez juste besoin de repérer le robinet de purge et prévoir un dispositif pour recueillir le liquide usé qui ne doit pas être renversé n’importe où. L’emplacement des robinets est souvent indiqué dans le manuel du véhicule. Pour vous éviter des problèmes cutanés, vous devez porter un gant avant de procéder à l’opération. N’oubliez pas aussi de procéder à la purge que lorsque le moteur est froid.

Pour finir, on dira simplement que le choix du liquide de refroidissement dépend du modèle de véhicule que vous utilisez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici