Quelle est la différence entre un voyant orange et un voyant rouge ?
Source : shutterstock.com

Auparavant, pour détecter un dysfonctionnement ou une panne du véhicule, il fallait prêter attention aux bruits du moteur. On peut alors se retrouver dans des situations compliquées sans être préparé. Heureusement, afin de changer cela, les constructeurs de véhicules ont créé les témoins de tableau de bord. Aujourd’hui, vous pouvez retrouver 3 catégories de voyant sur tous les véhicules modernes : les voyants d’alarme, d’alerte et de signalisation.

Les voyants lumineux du tableau de bord

Dans la majorité des pictogrammes, les voyants rouges sont les plus graves et nécessitent souvent une action immédiate. Cela vaut d’autant plus sur les véhicules étant donné que ces voyants sont considérés comme des alarmes. Ils témoignent d’un problème altérant le bon fonctionnement de votre auto, et pouvant engendrer des dégâts graves. Il ne faut donc pas les ignorer. Cela peut aussi concerner un système de sécurité comme la ceinture ou le freinage. Ces derniers ne doivent pas être pris à la légère, car en cas d’accident ce sont vos seules protections. Dès lors qu’un voyant rouge s’allume, il est conseillé au conducteur de stopper immédiatement son véhicule.

Il y a ensuite les voyants orange, ou jaune selon le constructeur, qui sont considérés comme des alertes. En cas d’allumage d’un voyant orange, il faut comprendre que l’information est importante. Le dysfonctionnement n’engendre pas encore d’effets sur le fonctionnement du véhicule, mais est bien réel. Le conducteur peut alors continuer de rouler, mais cela ne saurait durer. La vérification au plus tôt est alors conseillée pour éviter que la situation ne s’aggrave.

Enfin, les voyants verts, dits aussi voyants de signalisation, indiquent généralement l’état d’un accessoire activé ou désactivé par le conducteur. Ces dits accessoires, comme les clignotants ou phares servent essentiellement à communiquer avec les autres usagers de la route.

Quels sont les voyants rouges d’alarme ?

Les voyants rouges d’un véhicule traduisent généralement une panne. Si cette dernière est grave, le voyant  « STOP » et un signal sonore peuvent s’activer pour accompagner les voyants d’alarme. Parmi les voyants rouges, il y a le voyant de pression d’huile qui témoigne d’une insuffisance de celle-ci. S’il est ignoré, le moteur peut pratiquement casser ou se bloquer. On le reconnait à sa forme de burette avec une goutte au bout, représentant l’huile.

Il y a ensuite le voyant de batterie qui signifie que cette dernière n’a plus assez de charge. En continuant à circuler, s’il s’allume, vous vous exposez à l’arrêt soudain du moteur. Il est facilement reconnaissable, car il est représenté par l’image d’une batterie.

Par ailleurs, il y a le voyant de surchauffe du moteur. Celui-ci a une forme de thermomètre au-dessus de deux vagues représentant le liquide de refroidissement. S’il est ignoré, c’est la destruction assurée du moteur.

Le voyant de frein à main est également un voyant d’alarme. Il est représenté par un cercle avec « P » ou « ! » à l’intérieur et des parenthèses extérieures. Il peut signifier que le frein à main est enclenché ou que vous avez des problèmes de système de freinage. Dans tous les cas, vous devez vous arrêter.

Pour les voyants d’alarme moins graves, mais importants, il y en a deux : le voyant de ceinture de sécurité non bouclée et de portières ou coffre mal fermés. 

Quels sont les voyants rouges d’alarme ?

Quels sont les voyants orange d’alerte ?

Les voyants orange du tableau de bord traduisent généralement une anomalie. Si ceux-ci s’allument, il n’est pas obligatoire de s’arrêter, mais il faut penser à vérifier. Parmi ces voyants on retrouve celui de l’usure des plaquettes de frein. Il est reconnaissable à sa forme de cercle avec des parenthèses discontinues de part et d’autre. S’il s’allume, cela signifie que vos plaquettes de frein ont atteint un certain niveau d’usure. Elles restent fonctionnelles, mais il faut penser à les changer dans les plus brefs délais.

Par ailleurs, il y a aussi le voyant d’antiblocage des roues. Celui-ci est en forme de cercle avec « ABS » inscrit dedans et des parenthèses de part et d’autre. Cela signifie que le système ABS est défectueux, mais que le freinage de service reste parfaitement actif.

En outre, il y a le voyant de dysfonctionnement de l’ESP avec un véhicule au-dessus de chemin sinueux. Vous pouvez aussi retrouver dans cette liste le voyant de direction assistée. Celui-ci est sous forme de volant avec à côté un « ! » qui signifie que votre volant peut devenir difficile à manœuvrer.

Il ne faut pas non plus oublier les voyants de niveau de carburant, d’airbags défectueux, de pression de pneus et de dysfonctionnement du moteur. Enfin, il est possible de retrouver des voyants d’alarme accessoires, mais cela dépend des modèles de véhicules. C’est le cas notamment d’une ampoule grillée, d’un niveau d’huile bas ou du préchauffage du moteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici